Vous et votre désir d'enfant 2/6

Publié le par Webmaster

2. La deuxième question mélange des réponses au projet d'enfant et au résultat : 78% ont répondu que l'enfant est le fruit de l'amour (ou en tout cas devrait l'être), contre 18% qui trouvent le projet difficile, et 4% le résultat d'une "pression sociale et familiale".

Nous ne pouvons que nous réjouir de voir que 78% des personnes ayant répondu au questionnaire considèrent l'amour comme essentiel à la conception de l'enfant. Mais il est étonnant que l'enquête ne  distingue pas  entre la pression sociale et la pression familiale qui peuvent pourtant se contrarier.  Elle n'évoque pas non plus la pression religieuse ou culturelle. Aujourd'hui dans quel sens va la pression sociale ? Notre société fait-elle tout pour favoriser les familles nombreuses ? Ou celles-ci ne sont-elles pas regardées comme des incongruités ? Les mères, elles-mêmes, poussent-t-elle à la maternité de leurs filles, ou à la contraception et la limitation des naissances ? On regrette dans le questionnaire l'absence de choix multiples, le désir d'enfant peut très bien être au départ issu de la pression familiale, avoir été difficile à réalisé  et être finalement le fruit de l'amour. Rien d'incompatible.
Les 18% de ceux qui considèrent l'enfant comme "un projet difficile" sont légèrement supérieurs au pourcentage habituellement admis de couples en manque d'enfants (15%), cela peut s'expliquer par une plus forte proportion de couples ayant répondu que dans la population française, ou par la réponse de parents inquiets de ne pas voir leurs enfants concevoir.

© Alliance et Fécondité
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article