Chine : Baisse de la fertilité provoquée par le stress et les modes de vie

Publié le par Webmaster

Les experts santé de la procréation viennent de mettre en garde la nation la plus peuplée du monde qu'elles souffraient d'une baisse de son taux de fertilité, avec une augmentation du taux de couples chinois incapables de procréer pour atteindre 10 pour cent, provoquée par le stress et les modes de vies dénoncés comme non sains.

Aucune étude à grande échelle sur la fertilité n'a été réalisée dans le pays et les statistiques parviennent difficilement, mais les rapports de recherche des organismes régionaux indiquent une moyenne de stérilité de 7 à 10 pour cent parmi les couples mariées, a déclaré le professeur Wang Yifei de l'université Jiaotong de Shanghai.

Repousser l'enfantement après les 35 ans de la femme et les multiples avortements sont souvent les causes de la stérilité et des fausses couches. Mais Wang a déclaré que la stérilité masculine est également en augmentation en Chine, avec une baisse du nombre de spermes passant de 100 millions par ml dans les années 70 à 40 millions de spermes par ml actuellement. Un nombre de spermes inférieur à 20 millions est considéré comme anormal.

"Un certain pourcentage de spermes donnés par des étudiants apparemment en bonne santé à notre banque du sperme à Shanghai n'est pas éligible, en termes de nombre total de spermes ou encore de motilité", a déclaré Wang.

Les spécialistes pensent que plus de 10 millions de familles chinoises auront besoin d'avoir recours à l'insémination artificielle et beaucoup d'entre eux ont déjà recours à des traitements de fertilité.

Un spécialiste santé de la reproduction à Hangzhou, dans la province du Zhejiang à l'Est de la Chine, a attribué l'augmentation de la stérilité à nos modes de vies stressant et pas très sains liés aux spectaculaires changements sociaux et économiques - y compris l'obésité, l'alcool, le tabagisme et les problèmes environnementaux.

"Le problème mérite toute l'attention de tous les milieux de la population car cela menace la qualité et la structure de notre population future, " a déclaré Huang Hefeng de l'Université du Zhejiang lors d'une conférence médicale sur la reproduction à Hangzhou.

A peu près un millier de chercheurs et docteurs assiste à ce symposium afin de débattre sur une large variété de sujets, dont la fertilité, les fausses couches et la santé lors de la gestation et de celle des nouveau-nés.

Environs 22 millions d'enfants sont attendus pour rejoindre les 1,3 milliards restants de la population chinoise cette année - l'année du cochon est considérée comme propice pour les naissances - soit une augmentation de 16 millions de naissances par an entre 2001 et 2006.

Mais les démographes ont alerté à de nombreuses reprises du vieillissement de la société en Chine, où une personne sur 10 a plus de 60 ans, et que ce ratio devrait dépasser les 30 pour cent d'ici 2045.

Le gouvernement a annoncé que la création de programmes d'assistance sociale pour le nombre grimpant de personnes âgées est une priorité nationale, mais il a prévenu que cela ne sera pas un défi facile à relever dans une société qui est vieillissante avant de devenir riche.
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/5596389.html

Publié dans Fertilité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article