FIV : une méthode pour trier les embryons

Publié le par AllianceetFécondité

Des scientifiques australiens ont découvert une méthode permettant de trier des embryons viables dans le cadre d'une fécondation in vitro.

Dans le cadre d'une FIV, plusieurs embryons sont réimplantés dans l'utérus maternel au stade du blastocyste (5 jours après la fécondation).

Les chercheurs de l'Université de Monach ont mis au point une procédure permettant, non seulement, de connaître quels blastocystes avaient le plus de chance de se développer correctement, mais aussi d'identifier le procédé génétique qui leur donne cette capacité. Leurs travaux ont été publiés dans le journal Human Reproduction.

Pour le Dr Gayle Jones, la possibilité de sélectionner l'embryon qui a le plus de chance de se développer "va révolutionner la pratique des FIV, non seulement en améliorant le taux de grossesse mais en éliminant aussi les grossesses multiples et les complications qui s'y rattachent".

© genethique.org

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article